Chargement de votre site Foussier en cours

Les Ferme-portes

La Loi EN 1154

L'arrêt du 1er août 2006 impose que les établissements recevant du public doivent être accessibles aux personnes à mobilité réduite.
"L'effort nécessaire pour ouvrir la porte doit être inférieur ou égal à 50 N, que la porte soit ou non équipée d'un dispositif de fermeture automatique".

Un guide européen CEN/TR 15894 permet de guider les prescripteurs dans leur choix de quincaillerie.
"Il est recommandé de sélectionner des dispositifs de fermeture manuelle et/ou des liaisons à bras capables de reproduite une diminution de la force d'ouverture de 40% environ, entre 2° et 60° d'ouverture de la porte".

Normes et applications

Fonctionnement d'un ferme-porte

(1) Ouverture de la porte de 0° à 180°
(2) Freinage à l'ouverture réglable à partir de 70° jusqu'à 180°
Cette fonction freine la porte lors d'une ouverture violente de l'ouvrant pour éviter que la porte ne percute un obstacle environnant (mur, prise au vent pour portes donnant sur l'extérieur,...)
(3) Vitesse de fermeture réglable
(4) Temporisation à la fermeture de 110° à 75
Aussi appelé "passage brancard"
Une temporisation est particulièrement recommandée dans le milieu hospitalier ou dans les ERP (Etablissements Recevant du Public) accessibles aux personnes à mobilité réduite pour leur laisser plus de temps pour passer.

(5) A-coup final réglable (15° à 0° ou 7° à 0°)
Cette fonction permet d'accélérer (ou de ralentir dans le cas d'une porte sur ventouses) la fermeture de la porte dans les dernier degrés.

NEWSLETTER

SUIVEZ-NOUS